La destruction impittoyable de l’habitat naturel du Gorille de Grauer par les activités illégales au Parc National de Kahuzi-Biega

18 Juin 2018

Primate Expertise (PEx) est beaucoup touché par l’ampleur et le rythme actuels de la destruction de l’habitat naturel du Gorille de Grauer au Parc National de Kahuzi-Biega (PNKB). N’eut été  la vigilence et la bravoure  des autorités du PNKB qui lutte énergetiquement contre ces activités illegales avec l’appui de partenaires de la conservation, la situation serait catastrophique. PEx , en parternariat avec  Wild Earth Allies a recemment fourni des moyens au PNKB pour le dementellement des pièges et autres activités illegales perpetrées par les inciviques dans l’habitat du Gorille Grauer.

Les photos ci-après illustrent l’empleur des activités illegales au PNKB.

Photo 1: creuseurs illegaux de minerais supris par les gardes au PNKB.

L’exploitation artisanale des minerais détruit et polue les rivières dans l’habitat des gorilles au PNKB (photo ci-dessus)

 Photo 2: Lavage du sol creusé pour extraire les matières premières du reste des contenus du sol.

L’energie est un autre problème auquel font face les paysans vivant autour du PNKB. Les communautés riveraines au Park sont pauvres et pour leur besoin en énergie elles s’adonnent à l’abbatage des arbres pour les bois de chauffage et la fabrication des braises, menaçant ainsi l’integrité de l’habitat du Gorille.

Photo 4: L’energie est un autre problème auquel font face les paysans vivant autour du PNKB.

Photo 4: Les femmes pymées et bantous suprisent par les garde-park en train d’abattre les arbres au PNKB.

Il est trop inquiétant que même les petits enfants pymées en âge scolaire n’étudient pas ou abandonnent les études pour couper les bambous dans les zones frequentées par les Gorilles Grauer.

Photo 4: Les petits enfants pymées en âge scolaire n’étudient pas . Par conséquent ils coupent les bambous dans les zones frequentées par les Gorilles Grauer.

Photo 5:  Une antilope tué par les pièges des braconniers au PNKB.

Les bébés gorilles sont accidentellement pris par les pièges installés par les braconiers pour attraper les petits antilopes.

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *