Evaluation de la croissance des plantules produites par les graines trouvées dans les crottes des gorilles et chimpanzés.

17 Août 2017

Les chercheurs de PEx en pleine évaluation

L’an 2017, le 12ème jour du mois d’août, Primate Expertise (PEx) a au cours d’une visite guidée au Centre de Réhabilitation des Primates de Lwiro (CRPL), procédé à l’évaluation de la croissance des plantules produites par les graines trouvées dans les crottes des gorilles et chimpanzés.

En effet, au mois de Février 2017, PEx avait lancé une campagne de distribution bénévole des plantules à la population et aux institutions locales soucieuses de contribuer à la réhabilitation des milieux de vie des animaux et des primates en particulier, des espaces verts dans les écoles, universités, centres de recherches locales, etc. Ces plantules sont les résultats d’un un essais expérimental  conduit par PEx à partir des graines intactes prélevées  dans les matières fécales des gorilles et chimpanzés vivant en sympatrie dans la foret du Parc National de Kahuzi-Biega. Le CRPL et l’Université du Cinquantenaire de Lwiro étaient parmi les premiers grands bénéficiaires des résultats de ce projet expérimental que PEx envisage poursuivre à grande échelle pour répondre aux besoins des populations riveraines au parc qui soutiennent cette approche unique à son genre.

Le CRPL héberge beaucoup d’animaux en captivité dont les primates (chimpanzés et beaucoup d’autres espèces de petits singes), qui sont confisqués des mains des braconniers par l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN). La question de réintroduction de ces animaux en milieux forestiers étant encore difficile, car demandant beaucoup de moyens matériels et humains dont ne dispose pas encore le CRPL, ces animaux risqueraient de trainer encore quelques temps dans le centre. Malheureusement, le nombre de ces animaux ne cesse de croître à cause de deux principales raisons:

a. l’ampleur toujours croissante des pressions anthropiques sur les primates en forêt. On continue à signaler des cas de quelques braconniers qui détiennent encore des bébés chimpanzés et autres petits singes;

b. le fait que la méthode contraceptive pour limiter la reproduction des  chimpanzés n’a pas encore totalement réussie. En effet, bien que rares, quelques cas de naissances ont été signalés au centre récemment.

Au vu de ce qui précède, il y a lieu de prédire que dans les années avenirs, le CRPL aurait des difficultés à contrôler ces animaux dans le sanctuaire et de répondre convenablement à leurs besoins alimentaires, médicaux et d’espaces récréatifs. Il lui faut donc préparer les espaces de terre et, au besoin, procéder au reboisement des grands espaces forestiers en utilisant les essences locales prisées par ces animaux. C’est au vu de tout cela que le CRPL est intéressé par les résultats du projet  ‘‘plantes grands singes’’ supervise par PEx.

Une plantule de Syzygium parviffolium plantée dans l’enclos de la CRPL avec un chimpanzé male adulte en arrière plan

Un total de 51 plantules a été repiqué en guise d’essai par le CRPL. Ces plantules appartiennent à 5 espèces : Ekerbergia capens (5 individus), Allophylus kivuensis (6 individus), Syzygium parviffolium (25 individus), Bridelia bridelifolia (11 individus), Newtonia buchananii (4 individus). Elles ont été plantées sur un terrain de 500m2 .

Lors de la visite, nous avons constaté que toutes les plantules repiquées  croissent normalement. Les figures ci-dessous montrent les images de quelques plantules en pleine croissance.  Ceci donne une bonne impression sur l’évolution de la croissance et l’adaptation des plantules issues des graines trouvées dans les crottes des gorilles et chimpanzés.

Plantule de Bridelia bridelifolia en bonne santé malgré une longue saison sèche .

Signalons enfin qu’avec l’appui des partenaires internationaux, nationaux et locaux, PEx continue la vulgarisation des résultats de ce projet, en vue de restaurer les habitats forestiers naturels dégradés. La demande de plantules issues des crottes des grands singe s’accentue du jour au lendemain au sein de la communauté vivant autour du Parc National de Kahuzi-Biega.

LA VISITE EN IMAGE

Chercheurs PEx avec graine en provenance de crotte de gorilleChercheurs PEx avec graine en provenance de crotte de gorill4botaniste de la CRPL devant l'enclos de chimpanzeChercheurs de PEx en pleine evalutionChercheurs de PEx en pleine evalution au CRPLChamp avec plantule en provenance de crottes de gorillesun chercheur de primate expertise en pleine evaluationun chercheur de primate expertise en pleine evalution des plantule en provenances de crottes de chimpaze et gorilleUn botaniste de la CRPLUn botaniste de la CRPLPlantules en provenance de crottes de chimpanze2Plantule verte en saison sechePetite reunion apres visitedeux chercheurs de primate expertiseCRPL lwiro
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *